Charles CRESSENT - Commode en amarante, vers 1730

Charles CRESSENT – Commode en amarante, vers 1730

sku:

Quick Overview

Elégante commode en amarante

Par Charles Cressent, vers 1730

H. 86 ; L. 99 ; P. 52 cm

Elégante commode d’appoint ou d’entre-deux

Par Charles Cressent, vers 1725-1735

Dimensions : H. 86 ; L. 99 ; P. 52 cm

Plaquée d’amarante « en fil » sur une âme de pin et de chêne, les fonçures des tiroirs en noyer, notre commode présente les caractéristiques de montages typiques des meubles de Charles Cressent ainsi que des ornements en bronze de son répertoire, lequel ne se retrouve chez aucun autre ébéniste puisque Cressent était fondeur de ses propres modèles.

Les chutes appliquées aux angles de notre commode sont, d’après Alexandre Pradère, le modèle de chute le plus ancien du répertoire de Cressent et se rencontrent sur plusieurs commodes « à double crosse en S ».

L’élégance de cette petite commode tient avant tout à la beauté et aux détails de son dessin. Des pieds à larges pans élèvent très haut le corps du meuble lui conférant l’élan et la puissance propres aux grandes productions parisiennes de cette période.

Comme de nombreux meubles du premier tiers du XVIIIe siècle, commode n’est pas estampillée. L’estampille ne devint obligatoire qu’en 1743 mais n’était rien d’autre qu’une règle fiscale et marquait l’acquittement d’un impôt. Faute de moyens de contrôle efficaces elle fut souvent évitée.

Ce meuble sera restauré à l’acquisition, vous pourrez ainsi avoir une vision parfaite de son état d’origine.